A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Les fondements de l’honneur: Qu’est ce que l’honneur? 3- Destinée

Références bibliques:

Matthieu 6/9-10

Priez donc ainsi:
Notre Père,
toi qui es dans les cieux,
que tu sois reconnu pour Dieu[a],

10 que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
et tout cela, sur la terre comme au ciel.

« 1 corinthiens 12:12,14,19

12Utilisons une comparaison. Le corps forme un tout, et pourtant, il a plusieurs parties. Malgré leur nombre, toutes les parties du corps ne forment qu’un seul corps. Pour le Christ, c’est la même chose. 13Tous, Juifs et non-Juifs, esclaves et personnes libres, nous avons reçu le baptême dans un seul Esprit Saint, pour former un seul corps. Nous avons tous bu à la source de cet unique Esprit.
14En effet, le corps n’a pas qu’une seule partie, il en a plusieurs. 15Le pied peut dire : « Moi, je ne suis pas une main, donc, je ne fais pas partie du corps. » Pourtant, il fait quand même partie du corps. 16L’oreille peut dire : « Je ne suis pas un œil, donc, je ne fais pas partie du corps. » Pourtant, elle fait quand même partie du corps. 17Si dans le corps, il n’y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S’il n’y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ? 18Mais Dieu a placé chaque partie dans le corps, comme il l’a voulu. 19Si l’ensemble se compose d’une seule partie, il n’y a pas de corps. 20Il y a donc plusieurs parties, mais un seul corps.

Le Nouveau Testament nous décrit en tant que membres d’un même corps et membres de la même famille. Ces métaphores illustrent la vérité qu’à chacun de nous a été donné des rêves uniques, des talents et des cadeaux, mais tous avec le même but – Servir la mission de notre père pour étendre sa paternité à travers le monde jusqu’à ce que son royaume soit «sur la terre comme il est dans les cieux ». L’honneur apprécie le caractère unique de chaque fils et fille et comment cet caractère unique contribue à servir la mission du Père. L’honneur implique la valorisation, la construction et la protection des relations. Le déshonneur se produit lorsque nous exigeons que chaque fils ou fille soient les mêmes, quand nous devenons jaloux de l’autre ou en concurrence avec lui, lorsque nous retenons notre contribution unique, ou lorsque nous l’utilisons pour nous servir plutôt que de servir la mission de notre Père.

Exercice:

Luttez-vous pour recevoir ce qui fait vos dons uniques, vos rêves , et votre appel ? Êtes-vous tenté de vous comparer à d’autres ou de vous sentir jaloux?

Vous sentez-vous invité et habilité par les responsables et les gens autour de vous à vous épanouir dans votre vocation et dons ?

Valeurs fondamentales:

L’honneur voit comment nos destins individuels sont reliés à notre objectif commun: « Sur la terre comme au ciel « .

Les fondements de l’honneur- qu’est-ce que l’honneur? 2- Valoriser les relations

références bibliques:

Jean 15:12-13: Voici quel est mon commandement: aimez-vous les uns les autres comme moi-même je vous ai aimés. 13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

« 1 Jean 3 : 10-11et 14-16-10 » C’est ainsi que se manifeste la différence entre les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne fait pas ce qui est juste n’appartient pas à Dieu, pas plus que celui qui n’aime pas son frère. 11 En effet, voici le message que vous avez entendu dès le commencement: aimons-nous les uns les autres.[ ] 14 Quant à nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 15 Car si quelqu’un déteste son frère, c’est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier ne possède en lui la vie éternelle. 16 Voici comment nous savons ce que c’est que d’aimer: Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères.

 

Nous avons été crées à l’image d’un Dieu éternel et relationnel, qui a poursuivi sans relâche la restauration de notre relation éternelle avec lui, et l’a achevé au travers de l’incroyable sacrifice de son fils.

Ceux d’entre nous qui entrent dans cette relation restaurée font désormais partie d’une famille – fils et filles de Dieu, frères et sœurs les uns des autres. Le premier commandement de Jésus est que nous nous aimions les uns les autres comme il nous a aimés. Nous exprimons l’honneur en valorisant et traitant les personnes « renouvelées en Dieu » et nos relations également renouvelées en Lui, de la même manière que Dieu les valorise et les traite.

Exercice:

Comment décririez-vous la façon dont Dieu fait grand cas des personnes et des relations?

Quels sont les premiers moyens par lesquels Dieu démontre combien lui importe les personnes et les relations, qu’il attend que nous imitions?

Valeur fondamentale:

L’honneur implique la valorisation, la construction, et la protection des relations.

Partage de l’étude du manuel de Danny Silk sur les fondements de la culture de l’honneur

Dans la catégorie « Fondements de la culture de l’honneur » de mon blog depuis janvier 2016:

Ayant commencé en janvier 2016 l’étude sur les fondements de la culture de l’honneur, je souhaitais vous en partager des extraits de chaque session en espérant recueillir quelques commentaires via une adresse mail ou l’abonnement au blog. Les articles s’articulent autour de définitions, de références bibliques, d’énoncés de valeurs fondamentales ainsi que d’exercices et de questions.

Au fur et  à mesure de l’approfondissement de chaque leçon je complète les articles déjà publiés qui sont la traduction libre du guide de Danny SILK . Ces articles ont une vocation éphémère et pourraient  servir de base à  une étude en groupe!

En pratique je vous suggère de suivre les articles dans l’ordre numérique (cours 0, puis 1, puis 2, etc…) et non pas chronologique, car les articles ne sont pas publiés dans le même ordre..

Bonne lecture

ps:  lire aussi : article d’une revue chrétienne de 2015 sur ce sujet

Fondements de l’honneur: Qu’est ce que l’honneur: 0- contexte et définitions:

Le terme et la notion de « l’ honneur » existe depuis des centaines d’années et a été utilisé de diverses manières. Les gens l’associent à « faire preuve de respect », à la tenue d’une éthique personnelle, à la protection de la chasteté d’une femme, ou au fait d’être reconnu pour sa réussite scolaire. Cependant, aucune de ces définitions ne se réfère à l’honneur que vous allez étudier dans « les fondements de l’honneur ». Dans cette étude, l’honneur a une définition spécifique dans un contexte spécifique – Celui des relations dans le contexte biblique.

la Bible est d’abord un « compte rendu » de relations. Elle nous dit qu’un Dieu relationnel et tri-personnel, a créé une humanité relationnelle à son image, que nos relations avec Dieu et les uns avec les autres ont été endommagés par le péché, et que Dieu a mis en œuvre un plan à long terme pour rétablir ces relations. Ce qui est primordial dans ce plan de restauration c’est le chemin que Dieu a progressivement révélé sur sa conception de nos relations, et cela au travers de deux alliances différentes.

l’Ancienne Alliance était une relation entre Dieu et des pécheurs définis par un système de lois, de peines, et de sacrifices. Dans cette relation, Dieu a accepté les pécheurs en fonction de leur comportement, et la peur de la punition était leur principale motivation pour rester dans la relation. L’autorité humaine a été orientée vers la défense des lois de Dieu et la punition des contrevenants.

La Nouvelle Alliance est une relation entre Dieu le père et ses fils et filles définie par la foi, l’intimité et le discipulat. Le père accepte des fils et des filles en fonction de leur foi en l’expiation du Christ, et l’amour est la principale motivation pour rester dans la relation. L’autorité humaine est orientée vers la protection et l’entretien de l’identité, l’appel, et les connexions des membres de la famille de Dieu.

Dieu a changé son alliance et donc sa relation avec nous en nous faisant passer de pécheurs condamnés à fils et filles bien-aimés. Nous avons une nouvelle identité et une nouvelle nature qui exigent et nous permettent une manière particulière de relation à Lui et à l’autre- la voie de l’honneur. Dans ce contexte, l’honneur fait référence aux valeurs relationnelles et aux pratiques de tous ceux qui sont entrés par la foi dans de nouvelles relations d’alliance avec Dieu et les hommes.

Les fondements de l’honneur: la confrontation: 10- S’ajustant les uns aux autres pour répondre à nos besoins.

1 thessaloniciens 5:13-15/  13 Témoignez-leur une grande estime et de l’affection à cause de leur travail. Vivez en paix entre vous.14 Nous vous le recommandons, frères: avertissez ceux qui mènent une vie déréglée, réconfortez ceux qui sont découragés, soutenez les faibles, soyez patients envers tous.15 Veillez à ce que personne ne rende le mal pour le mal mais, en toute occasion, recherchez le bien, dans vos rapports mutuels comme envers tous les hommes.

Exposer ses besoins dans une relation et s’ajuster pour répondre aux besoins de l’autre personne sont deux expressions de la culture de l’honneur. Le fait d’ apprécier les gens et les relations doit inclure la volonté de s’adapter aux personnes qui peuvent avoir des besoins très différents de nous. l’utilisation du « je » est spécifiquement conçu pour identifier ce dont une personne a besoin d’expérimenter  dans une relation. Voici quelques exemples d’utilisation de messages utilisant le « je »:

  • « Lorsque vous m’avez demandé de faire ceci ou cela pour vous, mais que vous ne m’avez pas expliqué comment le faire, je me suis senti anxieux et frustré. Je veux vous aider, mais j’ai besoin d’avoir une bonne information et de clarté pour que ma démarche soit couronnée de succès. »
  • « Lorsque vous êtes constamment en retard pour vos rendez-vous, je ne me sens pas respecté ni valorisé. J’ai besoin de me sentir plus apprécié par vous dans notre relation ».
  • « Je suis effrayé quand vous me parlez en élevant la voix. Je veux entendre ce que vous avez à dire, mais je dois être en mesure de me sentir en sécurité quand vous le faite! »

Apprendre à utiliser le « je » ( au lieu du « tu ») dans les échanges vous aidera à acquérir une plus grande habileté et un plus grand discernement à la fois dans la communication et dans l’écoute des informations vitales sur ce qui se passe à l’intérieur de vous et de l’autre. Une fois que le besoin de chacun  a été clairement identifié, alors vous pouvez voir comment vous ajuster l’un à l’autre.

Exercice :

Examinez vos propres bases personnelles dans le domaine ci-dessus:

Est-ce que vous communiquez votre besoin dans vos relations avec les autres? Y a-t-il eu des besoins, des attentes que vous avez eu du mal  à communiquer? Quelqu’un dans vos relations a-t-il exprimé un besoin que vous ne comprenez pas facilement? Êtes- vous prêt à vous adapter  à la personne?

Valeur fondamentale:

Des gens d’honneur se soucient de répondre aux besoins de l’autre dans la relation et s’ajusteront afin de le faire.

Fondements de l’honneur: qu’est-ce que L’honneur? 1- La liberté

Référence biblique :

Galate 5:13-15  13 Oui, mes frères, vous avez été appelés à la liberté. Seulement, ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre comme des hommes livrés à eux-mêmes. Au contraire, par amour, mettez-vous au service les uns des autres. 14 Car la Loi se trouve accomplie tout entière par l’obéissance à cette seule parole: Aime ton prochain comme toi-même. 15 Mais si vous vous blessez les uns les autres et si vous vous entre-déchirez, prenez garde! vous vous détruirez mutuellement. 

Dieu est la liberté parfaite*, et il nous a créé à son image pour que nous soyons libres. La liberté parfaite est la capacité d’exprimer le dessein de Dieu pour l’amour et les relations. Bien que les êtres humains aient toujours essayé de trouver la liberté en dehors des limites de l’amour de Dieu, cela a seulement servit à détruire leur liberté. L’honneur reconnaît que le père a racheté ses fils et filles pour marcher en toute liberté, et Il les appelle à la liberté en les rendant capables d’être libres et grâce aussi à une saine confrontation.

*2 cor.3:17:  « -Or le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. »

Valeur fondamentale:

L’honneur appelle les gens à perfectionner la liberté- qui est la capacité à exprimer la conception du père pour nos relations et à reproduire son royaume d’amour

Questions :

Comment cette définition de la liberté est soit semblable, soit différente de la façon dont vous aviez compris la liberté ?

Donner un exemple d’utilisation de la liberté en dehors des desseins d’amour de Dieu qui mène à la perte de la liberté ?

Fondements de l’honneur: La confrontation- 9- Avoir des retours des autres dans nos relations, oui! Mais dans le respect!

Ephésiens 4:25, 29-32:

25 C’est pourquoi, débarrassés du mensonge, que chacun de vous dise la vérité à son prochain[d]. Ne sommes-nous pas membres les uns des autres? Ne laissez aucune parole blessante franchir vos lèvres, mais seulement des paroles empreintes de bonté. Qu’elles répondent à un besoin et aident les autres à grandir dans la foi. Ainsi elles feront du bien à ceux qui vous entendent.30 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu car, par cet Esprit, Dieu vous a marqués de son sceau comme sa propriété pour le jour de la délivrance finale.31 Amertume, irritation, colère, éclats de voix, insultes: faites disparaître tout cela du milieu de vous, ainsi que toute forme de méchanceté. 32 Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres. Pardonnez-vous réciproquement comme Dieu vous[f] a pardonné en Christ.

Le but d’échanger des « retours », c’est de d’avoir bonne information sur la façon dont nous touchons l’autre afin de renforcer nos relations. Cet échange de vérités ne sera efficace que si nous respectons notre interlocuteur. Nous pouvons le faire en communiquant de façon bienveillante, en respectant les points de vues, les habitudes de chacun, en ayant des égards .. Voici quelques directives essentielles sur la façon de donner et de recevoir des retours, rassurante, respectueuse et sincère:

Lorsque nous faisons de retours à l’autre dans nos relations réciproques, ou les recevons :

  • Comprendre qu’il est de notre responsabilité de donner à l’autre une bonne information sur ce qui se passe en nous. Ne vous attendez pas à ce que la personne lise dans votre esprit!
  • Dites  à la personne comment vous ressentez son comportement, et non pas ce que vous pensez au sujet de ses motivations ou de son caractère.
  • Utilisez la recette du « sandwich du héros » qui consiste à envoyer deux fois plus de retours positifs que de retours « constructifs »!
  • Utilisez  le « je »pour communiquer la vérité sur vos pensées, sentiments et besoins. La structure de base d’un message de ce type est: « Quand cela est arrivé, je me suis senti (émotion). Je dois me sentir (émotion) »
  • Faites confiance à l’autre personne pour prendre soin de vos sentiments et de vos besoins et pour être prête à s’ajuster pour protéger votre relation.

lors de la réception des commentaires, des retours:

  • Écouter afin de comprendre ce que l’autre personne vous dit. Vous ne pouvez pas faire quelque chose de productif jusqu’à ce que vous compreniez ce qu’il ou elle est en train de dire.
  • -Écoutez attentivement en reformulant pour gagner en compréhension : « Laissez moi voir si j’ai bien compris… »
  • -Écouter pour identifier le besoin que l’autre personne essaie de vous exprimer. Identifier le besoin vous permettra de créer une stratégie d’ajustement pour répondre à ce besoin et ainsi de renforcer ou de guérir la relation.

Valeur fondamentale:

Les gens d’honneur pratiquent retours et commentaires dans les relations de manière respectueuse et rassurante.

Exercice :

Examiner vos fondements, vos propres bases dans la compréhension de ce qui précède :

Pensez-vous que les gens sauront ce que vous pensez et ressentez sans que vous l’ayez communiqué?

Qu’est-ce qui fait que vous vous sentez en sécurité lorsque vous avez des retours, des commentaires sur ce que vous avez dit ?

Les fondements de l’honneur Confrontation- 7- La confrontation est-elle forcément nécessaire dans nos relations?

La Confrontation est-elle vraiment utile et nécessaire?

Ce terme de confrontation déclenche l’anxiété chez beaucoup de gens tout simplement parce que l’expérience de la confrontation implique souvent la vulnérabilité, le stress et la douleur. Pourtant la confrontation saine est essentielle à la préservation des connexions relationnelles. Dans tous les types de relations-partout où il y a personnes- différents types de conflits sont inévitables! Un conflit non résolu érode rapidement la sécurité et la fluidité des relations. Les gens qui évitent la confrontation se retrouvent avec des relations malsaines, méfiantes et fragiles. La confrontation saine a la même approche du conflit relationnel que la médecine a des blessures et des maladies – la prévention des conflits doit être notre première priorité, suivie par un plan proactif pour affronter et résoudre les conflits quand ils surgissent.

Quelles sont les références bibliques du sujet du jour?

Matthieu 18:15-17

15 —Si ton frère s’est rendu coupable à ton égard, va le trouver, et convaincs-le de sa faute: mais que cela se passe en tête-à-tête. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère.16 S’il ne t’écoute pas, reviens le voir en prenant avec toi une ou deux autres personnes, pour que tout ce qui sera dit soit appuyé sur les déclarations de deux ou de trois témoins.17 S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise. S’il refuse aussi d’écouter l’Eglise, mets-le sur le même plan que les païens et les collecteurs d’impôts.

Proverbes 17:1010 Un reproche a plus d’effet sur un homme avisé
que cent coups de bâton administrés à un insensé.

Exercice:

Selon votre expérience, confronter les gens et/ou être confrontés a été positif ou négatif? Expliquez

Que diriez-vous de ce qui est essentiel pour résoudre les conflits relationnels?

Valeur fondamentale:

Les gens d’honneur sont préparés à confronter tout comportement qui menace la santé des connexions relationnelles!

Les fondements de l’honneur 8- Quelle est la valeur des « retours » (feedback), des réactions..dans nos relations interpersonnelles?.

Des personnes d’honneur sont préparées  à confronter des comportements qui menacent la santé des relations interpersonnelles. Cette affirmation est présente dans le passage biblique ci-après:

Romains 14:19 dit: 19 Ainsi donc, cherchons toujours ce qui contribue à favoriser la paix et à nous faire grandir les uns les autres dans la foi. Et aussi 15:5-6: Que Dieu, source de toute patience et de tout réconfort, vous donne de vivre en plein accord les uns avec les autres, conformément à l’enseignement de Jésus-Christ.Ainsi, d’un même cœur et d’une seule voix, vous célébrerez la gloire du Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.

Matthieu 7:1-5:-Ne condamnez pas les autres, pour ne pas être vous-mêmes condamnés.Car vous serez condamnés vous-mêmes de la manière dont vous aurez condamné, et on vous appliquera la mesure dont vous vous serez servis pour mesurer les autres.Pourquoi vois-tu les grains de sciure dans l’œil de ton frère, alors que tu ne remarques pas la poutre qui est dans le tien?Comment oses-tu dire à ton frère: «Laisse-moi enlever cette sciure de ton œil, alors qu’il y a une poutre dans le tien»?Hypocrite! Commence donc par retirer la poutre de ton œil, alors tu y verras assez clair pour ôter la sciure de l’œil de ton frère.

Cultiver l’habileté de donner et de recevoir des retours est une des clés les plus importantes pour la prévention des conflits relationnels. Si le renforcement et la préservation de relations saines est notre première priorité, alors nous devons courageusement continuer à prendre conscience de la façon dont les gens autour de nous nous connaissent. Nous avons tous besoin de commentaires qui affirment ce que nous faisons bien et identifient les domaines où nous pouvons nous  développer ou nous améliorer. Nous honorons les gens autour de nous quand nous leur permettons de parler dans nos vies, et ils nous honorent quand ils nous donnent des retours qui nous permettront « de fonctionner  » de manière plus efficace dans nos vies et nos relations. Tous ces retours et commentaires faits pour honorer la personne, surtout ceux impliquant des corrections, doivent êtres ancrés dans le cœur du Père, ce qui nous permet de nous voir les uns les autres, même si nous faisons des dégâts, en tant que fils ou filles bien-aimés qui sont destinés et appelés à ressembler à Jésus!

Exercice:

Quelle est la pire des commentaires que vous avez jamais reçu? comment avez-vous réagi à cela?

A qui faites-vous des retours dans la vie? Sentez-vous comment  votre retour et vos commentaires s’alignent avec le cœur du père pour ces personnes?

 

valeur fondamentale:

En tant que gens d’honneur, nous apprécions hautement de  donner et recevoir des retours  ( feedback) qui nous font prendre conscience de la façon dont les autres nous connaissent, et aussi nous les connaissons mieux.

 

 

Stations sur le chemin de la liberté par Dietrich BONHOEFFER ( écrit de prison en 1944)

Discipline

Si tu pars  à la recherche de la liberté, apprends avant tout la discipline de tes sens et de ton âme, afin que tes désirs et ton corps ne te mènent pas  à l’aventure.

Que ton esprit et ta chair soient chastes , soumis  à toi-même entièrement et que, dociles, ils cherchent le but qui leur est assigné. Personne ne sonde le mystère de la liberté , si ce n’est dans la discipline.

Action

Faire et oser non pas n’importe quoi, mais ce qui est juste. Non pas planer  dans le possible, mais saisir avec courage le réel. Ce n’est pas dans les fuyantes pensées, mais dans l’action seule qu’est la liberté.

Romps le cercle de tes hésitations anxieuses pour affronter la tempête des événements, porté seul par la loi de Dieu et par la foi, la liberté accueillera ton esprit dans la jubilation.

(extrait de « Résistance et soumission« , traduit par Lore Jeanneret, Editions Labor et Fides, Geneve